×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 762
JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 760

Akira

Évaluer cet élément
(0 Votes)

akira

AKIRA

de Katsuhiro Otomo

Japon

 

Animation

 

akiraweb

Réalisateur : Katsuhiro Otomo

Scénariste : Katsuhiro Otomo, I. Hashimoto
d'après la bande dessinée « Akira »

Photo : K. Misawa

Chef animateur : T. Nakamura

Directeur animation : Y. Takeuchi, H. Sato

Directeur artistique : T. Mizutami

Montage : 

Son : 

Musique : 

Interprètes : 

Production : R. Susuki, S. Kato

Distributeur : 
Connaissance du Cinéma
22 rue du Pont neuf
75001 Paris
Tel. : 0140130722
Fax. : 0140262544

Année : 1988

Diffusion : 2001

35 mm, couleur, 124 mn, v.o.s.t.f.

A la fin du XXe siècle, l’armée et le gouvernement japonais soumirent des groupes d’enfants à des tests secrets destinés à exploiter leurs facultés parapsychologiques. Ces dangereuses expériences libérèrent chez les jeunes cobbayes des forces insoupçonnables qui échappèrent bientôt au contrôle des militaires, les amenant à détruire leur laboratoire en bombardant Tokyo. L’explosion donna le signale d’une guerre nucléaire qui dévasta les plus grandes villes de la planète. Trente ans après, le Japon a retrouvé sa puissance économique et s’est doté d’un régime « musclé » dont la figure la plus imposante et la plus redoutable est le « colonel », chef suprême des armées. Sur les ruines de Tokyo se dresse aujourd’hui la mégalopole de Néo-Tokyo, site des futurs jeux olympiques de 2020. Des sectes religieuses, des groupuscules extrémistes, entretiennent l’insatisfaction de la population en cultivant le mythe d’un enfant cobaye dépositaire de « l’énergie absolue » : Akira. Sacrifié durant les tragiques expériences des années 80, son corps cryogénisé reposerait dans un sanctuaire secret. Sa résurrection marquerait pour le Japon l’avènement d’une ère nouvelle. Film de science-fiction épique et à grand spectacle, plus précisément destiné aux adolescents et aux adultes, Akira a entrainé un phénomène de curiosité. Otomo a pris le parti de réécrire entièrement l’histoire (un manga de 1500 pages). La vedette d’Akira n’est pas tant le personnage lui-même que le film.

 
Plus dans cette catégorie : « Ghost in the Shell Les Lutteurs »
  • 01-vesoul-agglo
  • 02-vesoul
  • 03-bourgogne-franche-comte
  • 04-cnc
  • 05-hautesaone
  • 06-minsiterecultureweb
  • 07-academie
  • 08-Inalco
  • 10-consulatjaponstrasbourg
  • 11-sncf
  • 12-mobigo
  • 13-keolis
  • 14-mobilieteagglomeration
  • 15-vbus
  • 16-suzuki-logo
  • 17-SAHGEV-HD
  • 18-OSPROD
  • 19-majestic
  • 20-jfmaillot
  • 21-schraag
  • 22-netizis
  • 24-mgenweb
  • 25-vignoblesguillaumeweb
  • 26-cora
  • 27-orange
  • 28-AMP
  • 29-ecran-noir
  • 30-cinealliance
  • 31-france3bourgognefranchecomt
  • 32-lapressedevesoul
  • 34-est-republicain
  • 36-france-bleu
  • 37-france-inter

Coordonnées FICA

  festival.vesoul (@) wanadoo.fr
 33(0)3 84 76 55 82
 33(0)3 84 96 01 43
 25 rue Dr Doillon, 70000 VESOUL

Contact presse
J-M. Thérouanne : 06 84 84 87 46

Twitter

Suivez nous !