Prix du Jury Netpac

2018

Prix du Jury (ex-aequo)

The Taste of Rice Flower de Pengfei (Chine)

pour le sensible portrait d’une société déchirée entre tradition et modernité et l’histoire personnelle des travailleurs migrants, obligés de délaisser leurs enfants pour travailler en ville. Cette sensible histoire mère-fille se distingue par sa variété de couleurs et de rituels dépeints à l’écran.

thetasteofticeflowerweb


mothersweb

 

Prix du Jury (ex-aequo)

Mothers de Lee Dong-eun (Corée)

Pour le beau portrait de la confrontation et de l’acceptation de plusieurs personnages de la maternité dans un mélodrame sensible qui interroge les fondements même d’une famille.


Mention Spéciale du Jury

A letter to the president de Roya Sadat (Afghanistan)

Pour le saisissant portrait de femmes luttant contre les traditions patriarcales dans un pays régi par la corruption et l’anarchie, qui ne laisse malheureusement entrevoir aucun espoir de changement dans les années à venir.

alettertothepresidentweb

 

 

2017

Prix du Jury

Going the distance de Harumoto Yujiro (Japon)

Pour la justesse de son discours, la maîtrise de la grammaire cinématographique, sa juste analyse des relations entre jeunes adultes, empêtrés dans une série de besoins contradictoires d’une réalité désincarnée au cœur de la métropole nipponne.

 

 

2016

Prix du Jury

Imbisibol de Lawrence Fajardo (Philippines)

Pour sa belle structure narrative, culminant dans une tragédie finale, qui imprime le message du film avec une force extraordinaire.

Imbisibol


Wednesday, May 9

Mention Spéciale

Wednesday, May 9 de Vahid Jalilvand (Iran)

Pour sa parfaite exécution technique. Le film incite au débat, soulève des questions et donne de l'espoir aux spectateurs, comme il en place dans le nouveau cinéma iranien.

 

2015

Prix du Jury

The Monk de The Maw Naing (Myanmar)

Pour son éloquence même dans ses silences, qui implique le public en tant que participant, plutôt que de simple témoin, et pour son fidèle portrait du dilemme de son protagoniste, non seulement en tant que moine, mais aussi en tant qu’individu.

The Monk


Chen Shiang-chyi

Mention Spéciale

Chen Shiang-chyi 

dans Exit de Chien Hsiang (Taïwan)

Pour sa représentation subtile, nuancée et gracieuse de la solitude.

 

2014

Prix du Jury

The Ferry de Shi Wei (Chine)

Pour un film, qui reconnecte le public à ses racines humaines et naturelles, montrant le chemin de la compassion au travers de la poésie et du langage cinématographique.

The Ferry

 

2013

Prix du Jury

With You Without You de Prasanna Vithanage (Sri Lanka)

Pour ses qualités esthétiques et sa sublime adaptation d'une nouvelle de Dostoïevski transposée dans la réalité contemporaine. Lorsque l'amour et l'humanité parviennent à surmonter la tragédie, les conflits et les souffrances, c'est alors qu'ils triomphent.

With You Without You

 

2012

Prix du Jury

August Drizzle de Aruna Jayawardana (Sri Lanka)

Ancré dans son cinéma national, un film puissant et sans sensiblerie autour du combat d'une femme pour établir son identité.

August Drizzle


Return Ticket

Mention Spéciale

Return Ticket de Teng Yung-Shing (Taïwan/Chine)

Pour un portrait sensible et émouvant d'une société intergénérationnelle dispersée qui rêve d'un foyer.

 

2011

Prix du Jury

P.S. de Elkin Tuychiev (Ouzbékistan)

Le film aborde les mythes et la folie en une construction cinématographique qui traduit les réalités complexes de la vie contemporaine.

P.S.

 

2010

Prix du Jury

Animal Town de Jeon Kyu-hwan (Corée)

Pour sa représentation franche des horreurs de la vie citadine moderne, soutenue par une mise en scène expérimentale et sincère et un jeu audacieux des acteurs.

Animal Town

 

2009

Prix du Jury

L'Aube du monde de Abbas Fahdel (Irak/France)

Pour son rythme cinématographique et sa représentation d’une culture qui meurt en temps de guerre dévastatrice.

L'Aube du monde

 

2008

Prix du Jury

Le Vieux barbier de Hasi Chaolu (Chine)

Pour son histoire émouvante d’êtres humains en particulier ceux marginalisés, et pour la relation entre l’homme et son environnement traitée avec beaucoup de sensibilité.

Le Vieux barbier


Les Moissons pourpres

Mention Spéciale

Les Moissons pourpres de Cai Shangjun (Chine)

Pour sa peinture d’une Chine en transformation face à la globalisation et les liens subtils d’amour et de confusion entre deux êtres.

 
  • 01-vesoul-agglo
  • 02-vesoul
  • 03-bourgogne-franche-comte
  • 04-cnc
  • 05-hautesaone
  • 06-minsiterecultureweb
  • 07-Japonismes-2018
  • 08-Japon-Fondation
  • 09-Maison-du-Japon
  • 10-NFAJ
  • 11-Kinoshita
  • 12-academie
  • 13-consulatjaponstrasbourg
  • 14-inalco
  • 15-keolis
  • 16-mobilieteagglomeration
  • 17-vbus
  • 18-mobigo
  • 19-avantagesjeunes-web
  • 20-cine68
  • 21-majestic
  • 22-sncf
  • 23-schraag
  • 24-netizis
  • 25-peugeot
  • 26-mgenweb
  • 27-vignoblesguillaumeweb
  • 28-cora
  • 29-orange
  • 30-jfmaillot
  • 31-east-asia
  • 32-ecran-noir
  • 33-cinealliance
  • 34-france3bourgognefranchecomt
  • 35-lapressedevesoul
  • 36-teleramaweb
  • 37-est-republicain
  • 38positifweb
  • 39-france-bleu
  • 40-france-inter

Coordonnées FICA

  festival.vesoul (@) wanadoo.fr
 33(0)3 84 76 55 82
 33(0)3 84 96 01 43
 25 rue Dr Doillon, 70000 VESOUL

Contact presse
J-M. Thérouanne : 06 84 84 87 46
B. Meiresonne : 06 12 94 12 73

Twitter

FICA Vesoul

Le 26ème FICA aura lieu du 11 au 18 février 2020 / The 26th VIFF of Asian Cinemas will be hold from 11th to 18th February 2020 #FICA2020

by FICA Vesoul

Suivez nous !