Imprimer cette page

Eka et Natia, chronique d'une jeunesse géorgienne

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Eka et Natia, chronique d'une jeunesse géorgienne

Eka et Natia, chronique d'une jeunesse géorgienne

(Grzeli Nateli Dgeebi)

de Nana Ekvtimishvili et Simon Groβ

Géorgie

Avoir vingt ans

 

Eka et Natia, chronique d'une jeunesse géorgienne

 

Réalisateur : Nana Ekvtimishvili et Simon Groβ

Scénariste : Nana Ekvtimishvili

Photo : Oleg Mutui

Montage : Stefan Stabenow

Son : Pata Godziashvili

Décor : K. Japharidze

Interprètes : Lika Babluani, Mariam Bokeria, Zurab Gogaladze, Date Zakareishvili, Ana Nijaradze

Production : Polare Film, Indiz Fim, Arizona Productions

Distributeur :
Arizona Fims
Bénédicte Thomas
5 Bd Barbès
75018 Paris
Tél : 09.54.52.55.72
Mobile : 06.80.77.65.87
Mail : benedicte@arizonafilms.net

Année : 2013

Diffusion : 2014

DCP, Couleur, 102 mn, 
v.o. géorgien s.t.f.

En 1992, au lendemain de l’effondrement de l’Union soviétique, la Géorgie doit affronter un conflit violent avec l'Abkhazie, province séparatiste. Dans ce contexte de rationnement et de violence généralisée, la vie de tous les jours suit son cours à Tbilissi.
Eka et Natia, inséparables, vivent le quotidien des jeunes filles de leur âge, dans la rue, à l’école, avec leurs amis ou leur famille. Confrontées à la domination des hommes, elles luttent pour leur liberté et leur émancipation avec l’énergie et la force de la jeunesse.
On découvre leur amitié, leur façon de grandir, de s’affirmer face aux garçons de leur âge et à leur famille respective. On observe leur survie en ces temps troublés.
Ce film, basé sur les souvenirs de Nana Ekvtimishvili, la réalisatrice, qui avait le même âge que ses héroïnes au début des années 90, est une plongée dans le passé au cœur d'un pays meurtri.

Éléments similaires (par tag)