Imprimer cette page

Le Testament du Soir

Évaluer cet élément
(0 Votes)

letestamentdusoirweb

Le Testament du Soir

(Gogo no youigon jo)

de Kaneto Shindo

Japon

 

letestamentdusoirweb

Réalisateur : Kaneto Shindo

Scénariste : Kaneto Shindo

Photo : Y. Miyage

Musique : H. Yamashita

Interprètes : H. Sugimura, N. Otowa, K. Asagiri, T. Seo, H. Kanze

Production : Kindai Eiga Kyokai

Distributeur :
Les Films du Paradoxe

Année : 1995

35 mm, Couleur, 112 mn, 
v.o. japonaise s.t.f.

Primé au festival de Moscou 1960

Yoko Morimoto, actrice toujours célèbre, est accueillie dans son chalet perdu dans la montagne par la gardienne Toyoko et sa fille. Elle apprend le suicide de son voisin âgé qui a choisi et préparé sa mort pour échapper à la vieillesse. C’est avec surprise, joie et émotion qu’elle reçoit la visite de Tomie avec qui elle a débuté au théâtre et de son mari, acteur de Nô. Tomie a sombré dans une douce folie. Leur séjour est l’occasion pour Shindo Kaneto de dénoncer quelques traits de la société nippone à travers plusieurs scènes cocasses. Après leur départ, Yoko ne peut encore profiter du calme auquel elle aspire. La gardienne Toyoko lui fait quelques révélations sur leur passé …

Le Testament du soir raconte l’histoire de trois femmes vieillissantes qui ont abordé la vie chacune à leur façon. A travers ces portraits souvent plein d’humour, K. Shindo traite des thèmes universels : la vieillesse, la vie, la mort. Il rend hommage à la grande actrice de théâtre Haruko Sugimara et à Nabuko Ottawa, sa femme et fidèle collaboratrice.

Ce film a connu un immense succès au Japon à sa sortie en 1995. C’est l’avant-dernier film de Shindo Kaneto.

 

Éléments similaires (par tag)