San Mao le petit vagabond

Évaluer cet élément
(0 Votes)

San Mao le petit vagabond

San Mao le petit vagabond

(San Mao liu lang ji)

de Zhao Ming Yan Gong

Chine

 

San Mao le petit vagabond

Réalisateur : Zhao Ming Yan Gong

Scénariste : Yang Han-sheng

Photo : Zhu Jin-ming, Han Zhong-liang

Montage : Fu Zhen-yi

Musique : Wang Yun-jie

Interprètes : Wang Long-ji, Cheng Mo, Su Hong, Qian Fong, Guan Hong-da

Production : Studios Kunlun

Distributeur :
Boomerang Productions
20 rue de la glacière
75013 Paris
Tél : 01.43.36.95.00
Fax : 01.47.07.50.12
Mail : boomerangprod@infonie.fr

Année : 1949

35 mm, N&B, 74 mn
v.o. mandarin s.t.f.

San Mao (“Trois petits poils” en chinois) est un jeune orphelin qui doit affronter le froid et la faim. Tout comme ses petits camarades, il essaie de gagner quelque argent en faisant des petits boulots (vendre des journaux, aider les pousse-pousse, ramasser des mégots...). Mais il se fait exploiter par la pègre. Il réussit à s’intégrer à une bande de gamins tout aussi miséreux que lui mais très chaleureux. Le jour de la fête de l’enfance, il réalise qu’il existe deux sortes d’enfants, les riches et les autres et bien sûr, il fait partie de cette deuxième catégorie. Il vit avec un couple de voleurs qui, contre nourriture et vêtements lui demandent de voler. Après un épisode burlesque dans un grand magasin, il parvient à leur échapper. N’en pouvant plus, il décide de se vendre à une famille riche sans héritier. Il n’y est pas heureux et lors d’une fête donnée par ses parents adoptifs, il invite tous ses copains de la rue. Il les rejoindra. Mai 1949, les soldats communistes entrent à Shanghai. Pour San Mao et ses camarades, c’est l’espoir.

San Mao est le héros d’une bande dessinée très célèbre en Chine de Zhang Luo-ping. Les réalisateurs veulent dénoncer la dégénérescence de la société chinoise et la misère qui en découle. Le film, tourné avec beaucoup d’amour et de compassion pour les pauvres est plein d’humour et de dérision. A cause de la censure, il ne pourra être terminé qu’en août 1949 après la victoire des communistes.

 
Plus dans cette catégorie : « Corbeaux et moineaux Les Anges du boulevard »
  • 01-vesoul-agglo
  • 02-vesoul
  • 03-bourgogne-franche-comte
  • 04-cnc
  • 05-hautesaone
  • 06-minsiterecultureweb
  • 07-Japonismes-2018
  • 08-Japon-Fondation
  • 09-Maison-du-Japon
  • 10-NFAJ
  • 11-Kinoshita
  • 12-academie
  • 13-consulatjaponstrasbourg
  • 14-inalco
  • 15-keolis
  • 16-mobilieteagglomeration
  • 17-vbus
  • 18-mobigo
  • 19-avantagesjeunes-web
  • 20-cine68
  • 21-majestic
  • 22-sncf
  • 23-schraag
  • 24-netizis
  • 25-peugeot
  • 26-mgenweb
  • 27-vignoblesguillaumeweb
  • 28-cora
  • 29-orange
  • 30-jfmaillot
  • 31-east-asia
  • 32-ecran-noir
  • 33-cinealliance
  • 34-france3bourgognefranchecomt
  • 35-lapressedevesoul
  • 36-teleramaweb
  • 37-est-republicain
  • 38positifweb
  • 39-france-bleu
  • 40-france-inter

Coordonnées FICA

  festival.vesoul (@) wanadoo.fr
 33(0)3 84 76 55 82
 33(0)3 84 96 01 43
 25 rue Dr Doillon, 70000 VESOUL

Contact presse
J-M. Thérouanne : 06 84 84 87 46
B. Meiresonne : 06 12 94 12 73

Twitter

Suivez nous !