Imprimer cette page

La Mémoire volée, retour au musée de Bagdad

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Mémoire volée, retour au musée de Bagdad

La mémoire volée, retour au musée de Bagdad

de Milka Assaf

Liban

 

La Mémoire volée, retour au musée de Bagdad

Réalisateur : Milka Assaf

Scénaristes : Joanne Farchakh, Milka Assaf

Photo : Arlette Girardot

Son : Bashar Salah

Mixage : Benoît Fort

Montage : M. Didierjean

Musique : Omar Bashir Ashwak

Production :
ARTE G.E.I.E.
Coup d’oeil
3 rue du banquier
75013 Paris
Tél : 01.43.37.10.91
Fax : 01.43.31.01.85
Mail : coup-d-oeil@wanadoo.fr

Année : 2004

Betacam SP, Couleur, 52 mn
v.o. arabe s.t.f.

Inédit

Le 8 avril 2003, dix-neuf jours après le déclenchement de la guerre en Irak, les forces anglo-américaines entrent dans Bagdad, déclenchant une guérilla urbaine. Le chaos s’installe, donnant libre cours au pillage. Et les pilleurs n’épargnent aucun endroit, pas même ce temple de la mémoire qu’est le Musée archéologique de Bagdad. Dix mille cent dix objets sont dérobés. Dix mille vestiges de la Mésopotomie, relatant l’histoire de l’humanité. D’une manière unanime, tous les Bagdadis se sentent spoliés de ce qui constitue leur identité.

Un an après, le musée renaît de ses cendres. L’ancienne équipe dirigeante a été limogée pour incompétence, et c’est l’archéologue irakien Donny Georges, jusqu’alors responsable des recherches, qui a été promu au poste de directeur. Voué corps et âme à l’histoire de son pays, il s’est juré non seulement de reconstruire le musée, mais de lui restituer son âme. Petit à petit, les objets reviennent. Ceux qui les ramènent ont des profils très différents parfois surprenants.

 

Éléments similaires (par tag)