Imprimer cette page

Trois mères

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Trois mères

Trois mères

(Shalosh imahot)

de Dina Zvi-Riklis

Israël

 

Trois mères

Réalisateur : Dina Zvi-Riklis

Scénaristes : Alma Ganihar, Dina Zvi-Riklis

Photo : Shai Goldman

Montage : Tova Ascher

Musique : Shmulik Noifeld

Interprètes : Gila Almagor, Miri Mesika, Rivka Raz, R. Amssalem, Tracy Abramovici, Dana Zilberstine, Tali Sharon

Production : Yifat Films, Eran Riklis Production

Contact :
Tél : 972.5.2230.1666
Fax : 972.3.5255.437
Mail : erp@netvision.net.il
www.3mothers.co.il

Année : 2006

35 mm, Couleur, 106 mn, 
v.o. hébreu s.t.f.

Primé au Festival International du Film de Jérusalem

Inédit

Les sœurs Hakim, Rose, Yasmin et Flora, sont nées à Alexandrie en 1942. Ce sont des triplées. Leur histoire d’un amour puissant et d’un mensonge fatal se déroule en trois langues, sur trois générations. Leur mère était sage-femme à la cour du roi Farouk, le dernier des monarques égyptiens. Les Juifs étant devenus indésirables, la famille se réfugia en Israël en 1958. Rose est chanteuse, passionnée et futile, elle est la première à devenir mère. Ses chansons de différentes époques en français, hébreu et arabe fournissent une toile de fond musicale à l’intrigue qui se trame entre les personnages à la fois tendres et cruels. Rucha, la fille de Rose, se trouve mêlée à l’histoire complexe de la famille lorsque Yasmin tombe malade et avoue un secret longtemps caché.
Dina Zvi-Riklis fait des allers-retours du présent au passé dans les vies des trois sœurs et tisse une poignante histoire pleine de suspense. Trois mères remet en question la signification des liens de parenté, fidélité conjugale, indépendance et maternité. Rose, qui parle avec franchise, a raison de dire : “nous avons été meilleures sœurs que mères.”

 

Éléments similaires (par tag)